La musique électroacoustique est le terme définissant les musiques non exclusivement instrumentales, dont des éléments sonores sont enregistrés et reproduits par ordinateurs ou bande magnétique. Elle puise ainsi son origine à la fois dans la musique concrète conceptualisée en France par Pierre Schaeffer en 1948 et dans la musique électronique développée au début des années 1950 à Cologne. Elle regroupe des courants aussi divers que la musique acousmatique, la musique mixte, ou le paysage sonore. Tout en étant souvent considérée comme un sous ensemble de la musique électronique, sa définition et ses caractéristiques restent sujettes à de nombreux débats puisqu’elle ne prend pas en en compte l’aspect stylistique de la musique, mais plutôt les techniques de studio permettant de la créer.

source : Wikipedia

Electroacoustic music originated in Western art music around the middle of the 20th century, following the incorporation of electric sound production into compositional practice. The initial developments in electroacoustic music composition to fixed media during the 20th century are associated with the activities of the Groupe de Recherches Musicales at the ORTF in Paris, the home of musique concrète, the Nordwestdeutscher Rundfunk (NWDR) studio in Cologne, where the focus was on the composition of elektronische Musik, and the Columbia-Princeton Electronic Music Center in New York City, where tape music, electronic music, and computer music were all explored. Practical electronic music instruments began to appear in the early 1900s, and « electronic sounds » were also produced using animation techniques by such artists as Norman McLaren.

source : Wikipedia